Eau potable

Le syndicat des eaux de Luy Gabas Lées s’occupe de la distribution d’eau potable sur un territoire regroupant 93 communes. Il y gère l’étude, l’exécution et l’exploitation des réseaux et des ouvrages d’alimentation en eau. 87 % de l’eau potable distribuée est importée depuis le Syndicat Mixte du Nord Est de Pau (SMNEP) et 13 % par le Syndicat des Eaux Marseillon-Tursan (SEMT).

Carte des installations

Une distribution de l’eau en plusieurs étapes

Le prélèvement

L’eau est prélevée à la source (montagne, forages en nappes souterraines proches et profondes) depuis plusieurs zones géographiques :

  • Les sources d’Aygue Blanque dans la commune de Louvie Juzon et d’Aygues Negre dans la commune d’Asson ;
  • Cours de l’Ouzom, dans la commune d’Arthez d’Asson ;
  • Les deux forages de Baudreix ayant une capacité totale de 510 m3/h ;
  • Les forages de Burosse, Lalongue et Lespielle dont l’eau est captée dans des nappes de sable infra-molassique.

Le traitement

Selon sa source de provenance, l’eau est traitée de différentes manières :

  • l’eau provenant des montagnes est simplement désinfectée par une injection de chlore pour assurer l’absence de bactérie.
  • L’eau prélevée en nappes, de nature gazeuse, chaude et soufrée, requiert un traitement plus complexe.

En tant que gestionnaire de service de distribution d’eau, le SELGL surveille la qualité de l’eau distribuée et la soumet aux contrôles sanitaires.

Il prend le cas échéant toutes les mesures correctives nécessaires à l’assurance d’une eau de qualité et informe les usagers en cas de risque sanitaire.

Le stockage et la distribution

Après avoir été traitée, l’eau s’écoule à travers un réseau de canalisations jusqu’à des réservoirs de stockage élevés sur tour (château d’eau) ou semi enterrés au sol.

Au total le Syndicat des Eaux Luy Gabas Lées gère 30 réservoirs de stockage dont 14 châteaux d’eau. Un patrimoine qui représente une capacité de stockage totale de 9 000 m3 et un réseau de 1 500 km de canalisations. Le Syndicat assure ainsi l’alimentation en eau potable de 14 500 abonnés représentant environ 42 000 habitants.

Branchement

Pour que l’eau arrive jusqu’à votre robinet, un branchement entre le réseau public de distribution d’eau potable et votre nouveau compteur doit être posé par une entreprise désignée par le Syndicat. Votre compteur d’eau sera implanté dans une niche accessible depuis le domaine public.

Il vous appartient ensuite de faire poser, par l’entreprise de votre choix, une canalisation privée entre votre compteur et votre maison. Le règlement de service décrit toutes les règles à respecter pour la conception de la partie privative de votre installation : retrouvez-le ici. 

Quelques chiffres

communes

kilomètres de réseau

m³ de consommation journalière

Le recours à des sociétés privées

Le SELGL prend en charge les travaux d’investissement liés aux extensions, renforcements, renouvellements des canalisations, réhabilitations des ouvrages (réservoirs etc.), ainsi que les études de développement.

Le Syndicat prévoit sur la période 2021-2031 un montant total de dépenses de 30 millions d’euros environ.

Il délègue l’exploitation du service public de distribution d’eau potable à deux sociétés privés : SATEG et VEOLIA qui interviennent sur le territoire . Sous le contrôle du syndicat, ces délégataires assurent des prestations comme le fonctionnement courant des équipements, la réparation des fuites et casses, la mise en service des branchements, la gestion des abonnés (relèves, facturation, etc.).

Prix de l’eau

Programme d’investissement du service EAU engagé par le syndicat :

27 M

27 millions d’euros prévus sur 2021-2031 sur le service EAU, dont environ 75 % dans le renouvellement des canalisations pour la diminution des pertes et la pérennité du réseau de distribution sur le long terme.

Le prix de l’eau est soumis à la rétribution de différentes parts. Ces parts sont reversées par le délégataire chargé de leur collecte auprès des abonnés via la facture d’eau. La part revenant au syndicat des eaux de Luy Gabas Lées dite « Part syndicale » est fixée par l’assemblée délibérante pour financer les charges et investissements à prévoir suivant la programmation pluriannuelle des investissements établie sur 10 ans et mise à jour annuellement.

La part revenant aux délégataires est fixée par leurs contrats. Elle couvre les frais d’achat d’eau, les charges de service, les coûts d’entretien et d’exploitation des ouvrages.

Les parts « syndicale » et « délégataire » sont constituées d’une part fixe assimilable à un abonnement et d’une part variable suivant la consommation d’eau réelle relevée.

Une part correspond aux redevances fixées par l’État. Elle revient à l’Agence de l’Eau Adour Garonne (AEAG) qui perçoit deux types de redevance sur les factures d’eau potable : pour la préservation des ressources en eau et pour la pollution de l’eau d’origine domestique.

Enfin, l’ensemble de ces parts est soumis à la TVA au taux de 5,5 %.

Répartition des parts sur une facture type de 120m³/an

sur la base des tarifs de 2021

Tarifs Eau Potable 2021
Part fixe ("Abonnement")56,87 €
Part Variable1,464 €/m³
Redevance Agence de l'Eau - Prélèvement0,070 €/m³
Redevance Agence de l'Eau - Pollution0,330 €/m³
TVA5,5%
Total Facture 120 m³ - TTC295, 98 €
Prix du m³, hors redevance1,94 €/m³