Le syndicat

Le Syndicat des Eaux Luy Gabas Lées (SELGL) est un syndicat mixte en charge de la distribution d’eau potable et de
l’assainissement collectif et non collectif. Rayonnant sur un territoire de 93 communes, il regroupe 4 communautés de communes et 5 communautés d’agglomération.

 Un statut particulier

De part son statut particulier de syndicat mixte, les communes, communautés de communes et d’agglomération y adhèrent
pour bénéficier « à la carte » d’une ou plusieurs compétences :

 

  • la distribution d’eau potable ;
  • l’assainissement collectif (collecte, transport et épuration des eaux usées, traitement des boues) ;
  • l‘assainissement non collectif (contrôles de réalisation et de fonctionnement des installations, proposition aux usagers d’un
    service entretien, conseils pour les réhabilitations des installations).

Le SELGL est un acteur quotidien de l’eau.

En tant que maître d’ouvrage des installations en eau potable et en assainissement collectif, il gère leur patrimoine et assure leur bon fonctionnement. Il programme les travaux et veille à leur financement en initiant les procédures de marchés et en fixant le prix de l’eau.
Le syndicat a un rôle de conseil pour les installations non collectives et procède à leur contrôle. Il instruit également les demandes d’urbanisme (certificats d’urbanisme, permis de construire, etc.) pour les domaines le concernant.
Issu de plusieurs évolutions administratives, il a été créé le 1er janvier 2018.

 Administration

Le syndicat des eaux Luy Gabas Lées est un service de proximité dans lequel chaque commune et communauté qui en est membre est représentée par un délégué titulaire et un délégué suppléant, désignés au sein des conseils municipaux ou communautaires.

La gouvernance du SELGL se compose d’un comité syndical qui fait office d’assemblée délibérante en charge de toutes les décisions liées au syndicat et d’un bureau composé de l’exécutif (président et vice-présidents) et de quelques membres du comité syndical. Ce bureau est complété par des commissions thématiques, permettant de travailler plus spécifiquement sur certains sujets, et des commissions obligatoires.

    La composition de la gouvernance du SELGL

    • Le comité syndical se compose de 105 membres (ou délégués) ;
    • L’exécutif se compose d’un président et de 6 vice-présidents ;
    • Le bureau se compose de 18 membres dont le président, les 6 vice-présidents et de 11 membres du comité syndical.

    Les 6 commissions thématiques :

    • Gestion des compétences et des territoires ;
    • Eau potable ;
    • Assainissement collectif ;
    • Assainissement non collectif ;
    • Développement durable et communication ;
    • Fonctionnement.

    Chacune de ces commissions thématiques est prise en charge par un vice-président et des membres du comité syndical.

    Les commissions obligatoires :

    • Commission d’appel d’offre ;
    • Commission délégation de service public ;
    • Délégués au syndicat mixte du Nord Est de Pau ;

    Les réunions du bureau ont lieu une fois par mois et celles des comités syndicaux 4 fois par an en moyenne. Pour les réunions du comité syndical : tous les délégués titulaires sont conviés et tout un chacun peut y participer puisque ces réunions sont publiques. On y débat des orientations budgétaires, on y vote le budget, les appels de marché et on y établit les rapports annuels.

    Le développement durable

    Le syndicat des eaux Luy Gabas Lées a à cœur de s’engager dans une action de développement durable et a créé une commission communication développement durable pour en témoigner.

    Soucieux de la problématique liée aux ressources de l’eau, il soutient des associations internationales d’accès à l’eau potable, s’engage dans des études sur les perspectives d’évolution de la ressource en eau (Plan et Charte d’Adaptation au Changement Climatique de l’Agence de l’Eau Adour Garonne, Concertations sur l’Eau portées par la région Nouvelle Aquitaine, Évolution des nappes profondes suivie par l’Institution Adour…) et intègre également des clauses environnementales dans les marchés de travaux publics pour les rendre plus responsables (provenance des équipements, durabilité des matériaux, actions spécifiques engagées par les entreprises partenaires…).

      Pour réduire au maximum son impact environnemental dans ses activités, le SELGL a mis en place une charte éthique.

      Celle-ci encadre la réduction de ses déchets, l’abandon du plastique et encourage la mise en place d’actions favorisant l’économie d’énergie comme le télétravail ou l’utilisation de voitures hybrides ou électriques.

      Le syndicat a aussi doté deux de ses stations d’épurations (Navailles-Angos et Thèze) d’une zone de traitement tertiaire végétalisée pour supprimer les rejets dans le milieu naturel durant les périodes sèches (de mai à octobre).

      D’autres projets, comme la réutilisation des eaux traitées en sortie de stations d’épuration, sont en cours de réflexion pour une meilleure utilisation de l’eau potable et des économies en eau.

      Parcours pédagogique à la Maison de l’Eau de Buros

      Le syndicat Mixte du Nord Est de Pau, producteur d’eau potable, dispose d’un espace dédié à la pédagogie autour du petit cycle de l’eau.

      Il propose une visite guidée par un animateur, d’une durée de 1 à 2 heures,  et adaptable à tout public.

      La visite est accessible toute l’année, sur réservation : reservations@smnep.fr.

      Historique

      L’origine du Syndicat des eaux Luy Gabas Lées remonte aux années 50. À cette époque, les premiers réseaux d’eau et les
      ouvrages de production d’eau potable voient le jour avec la création de syndicats d’adduction d’eau potable intercommunaux
      (SIAEP). Ceux-ci ne cesseront d’évoluer jusqu’à aujourd’hui.

      ^
      1940 - 1950

      Création des premiers syndicats

      • Création des 4 premiers syndicats d’adduction d’eau potable intercommunaux (SIAEP) : Plaine de Nay (1946), Nay Ouest (1954), Vallée de l’Ousse et Lembeye (1958)
      ^
      1970 - 1960
      • Création du syndicat Mixte du Nord Est de Pau (1963), des SIAEP Luy et Gabas (1966) et de Montaner (1967)
      • Adhésions des premiers SIAEP (1963 – 1967) au Syndicat Mixte du Nord Est de Pau (SMNEP)
      ^
      1980 - 1990

      Nouvelle adhésion

      • Adhésion du SIAEP de Garlin au SMNEP (1998)
      ^
      2010 - 2000
      • Adhésion des SIAEP de Crouseilles (2001) et de Viella (2006) au SMNEP
      ^
      2010 - 2020

      Nouvelle adhésion

      • Création du SIAEP Luy Gabas Lées et fusion des SIAEP Luy Gabas et du SIAEP de Garlin (2013)
      • Construction des locaux du syndicat Luy Gabas Lées à Serre Castet (2017)
      • Création du syndicat des eaux Luy Gabas Lées par fusion des SIAEP Luy Gabas et du Syndicat d’assainissement du Luy de Béarn (2018)
      • Intégration du SIAEP d’Arzacq, adhésions des communes d’Astis et de Maucor pour l’assainissement collectif et
        transfert de la Communauté de commune Nord Est Béarn (CCNEB) pour l’assainissement non collectif (2020)